Auteurs
A - B - C - D - E - F - G - H - J - K - L - M - N - P - Q - R - S - T - V - W - Z -


Rencontres
Kristin Ross à Nancy
2015-02-19 22:04:00
Kristin Ross présentera L'imaginaire de la Commune à la librairie l'Autre Rive à Nancy le jeudi 19 février 2015 à 18h30.
Kristin Ross à Toulouse
2015-02-26 23:41:00
Kristin Ross présentera L'imaginaire de la Commune à la librairie Terra Nova (18 rue Gambetta, 31000 Toulouse) le 26 février 2015 à 19h.
Kristin Ross présente "L'imaginaire de la Commune"
2015-03-05 22:58:00
Kristin Ross présente L'imaginaire de la Commune le 5 mars à 20h au Comptoir des Mots (239, Rue des Pyrénées - 75020 Paris)
Nathalie Quintane présente "Les années 10"
La chronique
La Commune a admis tous les étrangers à l’honneur de mourir pour une cause immortelle. Entre la guerre étrangère perdue par sa trahison, et la guerre civile fomentée par son complot avec l’envahisseur étranger, la bourgeoisie avait trouvé le temps d’afficher son patriotisme en organisant la chasse policière aux Allemands habitant en France. La Commune a fait d’un ouvrier allemand son ministre du Travail. Thiers, la bourgeoisie, le Second Empire avaient continuellement trompé la Pologne par de bruyantes professions de sympathie, tandis qu’en réalité ils la livraient à la Russie, dont ils faisaient la sale besogne. La Commune a fait aux fils héroïques de la Pologne l’honneur de les placer à la tête des défenseurs de Paris. Et pour marquer hautement la nouvelle ère de l’histoire qu’elle avait conscience d’inaugurer, sous les yeux des Prussiens vainqueurs d’un côté, et de l’armée de Bonaparte, conduite par des généraux bonapartistes de l’autre, la Commune jeta bas ce colossal symbole de la gloire guerrière, la colonne Vendôme.

Friedrich Engels & Karl Marx, Inventer l'inconnu. Textes et correspondance autour de la Commune, p. 166.
Les nouveautés